Passion Outremer

Madagascar

la grande île

Madagascar, surnommée "l'Ile Rouge", propose la diversité d'une nature unique au monde où l'on retrouve les sensations de liberté. Une destination authentique qui a tant à vous apporter...


Géographie :
4ème plus grande île du monde, Madagascar possède un littoral de 5000 km, avec une différence marquée entre la Côte Est offerte à la houle de l'Océan, et la Côte Ouest plus calme. Cette île est séparée en deux : d'une part à l'Est, pays des falaises surplombant une bande littorale étroite où la forêt tropicale est dense et d' autre part, le Versant Ouest avec deux grands bassins sédimentaires (Majunga et Morondava) et possédant de vastes plateaux calcaires comme Bemaraha, ou gréseux comme l'Isalo. De part et d'autre de la ligne de partage, les Hautes Terres sont un paysage de reliefs souvent marqués par l'érosion.
5 régions composent l'île : le Nord , le Sud, l'Ouest, l'Est et Hautes Terres.


Culture :
La culture à Madagascar est comme sa nature : riche, vivante et diversifiée. L'insularité ajoutée à un niveau de communication très limité (absence de routes) sur de grands espaces du pays, a permis à certaines populations de vivre isolément et donc de préserver à travers le temps une culture propre malgré la mondialisation et une colonisation qui a duré plus de 60 années. 

Aujourd'hui encore près de 80% de la population est rurale. Elle vit en quasi-totalité des fruits de la nature. Ce lien avec la terre est très fort. De plus les croyances traditionnelles rendent à cette terre une notion de sacré : elle appartient aux ancêtres. Les croyances animistes ou chamaniques sont encore très suivies, sauf en général dans les centres urbains où les influences religieuses notamment chrétiennes et islamiques (région Ouest) sont aujourd'hui majoritaires.

La musique et les chants en sont fortement influencés et pratiqués à de nombreuses occasions (tromba, fêtes, funérailles, etc.). La culture orale reste une dominante dans la vie quotidienne des malgaches (discours, chants, etc.).


Artisanat :
Que ce soient les objets usuels de la vie de tous les jours, mais aussi les jeux, les instruments de musique ou les objets ornementaux à caractère sacré ou artistique, l'artisanat malgache est riche en matières naturelles... La faculté de tirer parti de son environnement y a engendré une multitude d'objets aux formes et aux couleurs originales tel que le papier Antemoro ; l'art Zafimaniry ( objets en bois), les objets en fer-blanc ( fabriqués à partir de tôles de récupération), des instruments de musique, de la vannerie et des pierres,.... Aujourd'hui le phénomène mondial du retour à la nature et aux matériaux authentiques place Madagascar parmi les pays à fort potentiel artisanal.


A ne pas manquer :
Antananarivo : Les lieux les plus animés sont l'Araben ny Fahaleovantena ("avenue de l'Indépendance") et la Ville-Haute (Antaninarenina). Le marché Andravoahangy et le marché Pochart sont les lieux de prédilection des tailleurs de pierre, ébénistes, brodeurs et autres artisans. Le parc botanique et zoologique de Tsimbazaza est l'occasion d'observer plusieurs espèces de ces sympathiques animaux que sont les lémuriens, mais aussi aigrettes, hérons, crocodiles et tortues. Il abrite également une grande variété de palmiers et plantes endémiques.

Parc national de Ranomafana : ce parc national des environs de Fianarantsoa (au centre du pays et au sud de Tana) séduira les amateurs de faune et de flore. Passez une journée à vous y promener et vous risquez fort de voir des makis à ventre roux, de propithèques à diadème ou des makis à front rouge. La nuit, vous aurez peut-être l'occasion d'apercevoir des avahi laineux, agiles et farouches, dont certains feront le chemin jusqu'à vous pour obtenir une banane.

Parc d'isalo : Ce superbe parc alterne plaines herbeuses et corniches de grès érodées par le vent et l'eau jusqu'à créer un relief tourmenté où orbites, oreilles, nez et becs semblent curieusement se dessiner. De la balade d'une journée au trekking d'une semaine, le parc de l'Isalo (prononcer " ichal ") est idéal pour la marche à pied entre avril et octobre. Tombes Sakalava, canyons, rivière de sable, piscine naturelle, grotte des Portugais (elle aurait servi de refuge à des marins portugais au XVIe siècle), oasis et exceptionnelles formations rocheuses sont au programme de ce parc de 81 000 hectares que vous trouverez à 400 km environ au sud-ouest de la capitale.

Ile Sainte Marie : Envie de quiétude, de baignade et de sable blanc ? L'île Sainte-Marie vous attend. A l'est de la Grande île, cette longue bande de terre était naguère un repaire de forbans et de pirates. De nos jours, ses longues plages de sable bordées de cocotiers, de sa forêt tropicale et de ses récifs coralliens en font un lieu de villégiature idéal. Appréciée des plongeurs, Sainte-Marie est également le lieu d'un extraordinaire rendez-vous : celui des centaines de baleines à bosse qui viennent s'y accoupler ou mettre bas entre juillet et septembre.

Réserve des Tsingy de Bemahara : Classées par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité, les étonnantes formations rocheuses des Tsingy de Bemahara couvrent une superficie de plus de 150 000 hectares, ce qui en fait le plus vaste site naturel protégé de la Grande île. Difficilement pénétrables, ces reliefs karstiques pointent vers les cieux un impressionnant dédale d'aiguilles acérées.


Gastronomie :
Lorsqu'on évoque la cuisine malgache, il est impossible de ne pas citer en premier lieu son élément de base, le riz.
Plats typiques : 
Le Romazava
On peut dire que c'est le plat typique malgache. Romazava signifie "bouillon clair". C'est en fait un bouillon composé de quelques verdures appelées "brèdes" et parfois d'un peu de viande qui forment l'accompagnement d'une grosse assiette de riz.
Le Ravitoto
C'est un plat à base de riz accompagné de feuilles de manioc pilées, de morceaux de viande (zébu ou porc) et quelquefois mélangé à du lait de noix de coco (sur la côte).
- Le Koba ravina
À prononcer koubravine. Sur certains étals des marchés de la capitale, vous serez intrigués par des "blocs cylindriques" enveloppés de feuilles de bananier. Ce sont des gâteaux dont la pâte est préparée à partir de farine de riz, de sucre roux et de cacahuètes pilées. L'ensemble est alors cuit à l'eau dans de grandes marmites et forme un gâteau local apprécié des petits et grands.


Activités :
Plusieurs activités sont proposées pour profiter pleinement de la destination à savoir l'escalade, canyoning, le rafting, le parapente, la spéléologie, la plongée sous marine, le surf, le golf, les croisières et tous types de randonnées. Et sans oublier les belles plages de Nosy Be.

Fiche technique

Situation

Madagascar se trouve dans l'océan Indien, à 9 000 km de Paris. Les côtes africaines se situent à 400 km à l'ouest, les Comores et l'île de Mayotte au nord-ouest, l'île Maurice et le département français de l'île de la Réunion à l'est.Capitale : Antananarivo ou Tananarive. 1 million d'habitants ; près de 2 millions pour le grand Tananarive.
Population : 20 millions d'habitants.

Climat

Les zones climatiques, au nombre de 5, différencient les Hautes Terres au climat doux, la zone occidentale chaude et sèche, la côte Est pluvieuse sous l'influence des alizés, le Nord humide et chaud, et le Sud semi-aride. Les précipitations sont décroissantes du Nord-Est (plus de 3 m) au Sud-Ouest (moins de 400 mm) avec de nombreuses nuances entre ces deux extrêmes. La saison sèche ou hiver austral va d'avril à octobre et l'été de novembre à mars. Si, au niveau de la mer, les températures oscillent entre 27° et 32° l'été, 18° et 22° l'hiver, sur les Hautes Terres elles peuvent atteindre 4° ou même moins certains soirs d'hiver.

Vols

Air France, Air austral et Air Madagascar desservent Antanarivo. Il faut compter 11h de vol.
La compagnie Air Madagascar dessert environ 40 localités au niveau national.

Décalage horaire

Heure à Madagascar = GMT (heure universelle) + 3 heures.
Lorsque vous téléphonez de France à 9h00 du matin, il est 11h00 à Antananarivo. Bien évidemment lorsque l'Europe adopte l'heure d'été, la différence n'est alors plus que d'une heure. Le soleil se lève en saison sèche (mai à octobre) vers 6 h 00 et se couche vers 17h30. Par contre en saison des pluies (décembre à avril), le jour se lève vers 5h00 et le coucher de soleil a lieu vers 19h00.

Formalités

Tout étranger désirant se rendre à Madagascar doit être muni d'un passeport ayant encore au moins 6 mois de validité. Dans ce document doit figurer son visa d'entrée.
Pour le visa de tourisme valable 45 jours : il peut être obtenu auprès des Ambassades et Consulats malgaches en vous munissant de 2 photos d'identité, du passeport et de la photocopie de votre titre de transport ou sur place à l'aéroport moyennant de 12 à 35€ selon la saison.

Santé

Mettre à jour vos vaccinations contre Diphtérie, Piolomyélite et Tétanos. Un traitement préventif contre le paludisme est recommandé. En cas de séjour prolongé, les vaccins contre le tétanos, la polio, la typhoïde et les hépatites A et B sont conseillés. Les pharmacies des grands centres urbains sont bien fournies, ce qui n'empêchera pas les prévoyants de se munir dès le départ d'un ensemble de médicaments de base, de crèmes hydratantes et de produits anti-moustiques.

Langues

Le malgache, inspiré du dialecte merina des Hautes Terres, avec des variantes dialectales régionales. Le français est la 2eme langue officielle, couramment parlée dans les villes, un peu moins dans les campagnes.

Communications

Il existe 5 opérateurs de télécommunications. Telma (opérateur filaire) présent sur une grande partie du territoire. Orange et Madacom sont les deux opérateurs GSM présents sur les principales zones urbaines et les sites touristiques.
Des cabines téléphoniques à carte sont installées dans les principaux quartiers d'Antananarivo mais aussi dans les principales villes du pays. Des télécartes à 25, 50, 100 et 150 unités sont vendues dans de nombreux points de vente (épiceries, postes, agences AGATE, hôtels etc). Indicatif de Madagascar : 261.

Electricité

L'alimentation électrique la plus courante est le 220 volt.

Eau

En dehors des villes principales, ne buvez l'eau qu'en bouteille cachetée et méfiez-vous des crudités.

Monnaie change et banques

Le Franc malgache (ancienne monnaie) est traduit dans une unité monétaire traditionnelle qui s'appelle désormais l'"Ariary" et qui vaut 5 Francs Malgaches. Vous pourrez effectuer votre change auprès des banques, des grands établissements hôteliers, ou des bureaux de change agréés. Evitez les cambistes au noir qui peuvent fréquenter les Halls d'arrivée.
C'est un délit de changer de l'argent avec une personne non autorisée.

Les banques ouvrent du Lundi au Vendredi de 8.00 à 15.00 en journée continue, sauf les veilles de fête où elles clôturent généralement leurs opérations en fin de matinée. Les retraits par cartes de crédit sont limités à environ 300 € par semaine.
Les chèques de voyage se monnayent dans les banques, mais sont acceptés par certains grands magasins, agences de voyage et hôtels.

Cartes de crédit

Si vous êtes possesseur d'une carte de crédit, vous pouvez changer en fonction de vos besoins par l'intermédiaire d'une banque. Mais attention, seules les cartes Bleue Visa et Mastercard sont bien représentées à l'échelle nationale. Air Madagascar et quelques agences de voyages acceptent les paiements par Carte Bleue Visa et MasterCard. Les hôtels et les commerçants sont encore peu équipés pour accepter les cartes de crédit.

Achats et souvenirs

Les Malgaches sont de redoutables artisans et l'on trouve de très intéressants objets à vendre. Le travail d'ébénisterie et de marqueterie d'Ambositra par exemple est véritablement réussi.
Mais ce qui attirera votre oeil vraisemblablement sera les pierres précieuses et semi-précieuses que l'on ne manquera pas de vous proposer. Attention, ces achats sont hasardeux !
Evitez celles que l'on va vous vendre dans la rue, ce sont des pierres de dernier choix.

Pourboires

Le pourboire est fréquemment suggéré, notamment par les guides locaux. Sachez que la notion de "gratuité" n'existe pas vraiment et que tout service rendu mérite un petit "cadeau".

télécharger la fiche de cette destination